Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 15:21

Flch2.jpgVous ne savez pas comment choisir une bouteille de champagne ? Sachez que l’étiquette elle-même est porteuse de précieuses informations. En effet, une étiquette de champagne, pour les non initiés, comporte tout un tas d’informations difficiles à décrypter : extra-sec,  sec, brut ? MA, ND, RC, Millésimé ? Mais très utiles pour choisir !

 

Le but de cet article est de vous donner la définition de ces différents éléments pour faciliter votre choix.

 

Le dosage


Première indication clef est le « dosage » du champagne. Vous trouverez 6 grandes désignations de champagne qui sont liées à la teneur en sucre qui va dépendre de la liqueur d’expédition ajouté au champagne après dégorgement. Cette indication est importante notamment pour savoir à quel moment du repas servir ces différents champagnes.

 

Le zéro dosage ou brut nature : aucune addition de sucre n’a été effectué, le dosage final en sucre est inférieur à 3 grammes / L. Pureté et fraicheur sont généralement au rendez-vous.

 

Extra brut : teneur en sucre moins de 6 grammes par litre. Une catégorie certes peu méconnu mais qui progresse d’années en années. Les aficionados aiment sa « vivacité » et à la grande fraicheur du champagne Extra brut, idéal à l’apéritif.

 

Brut : catégorie la plus connu et la plus appréciée du grand public, les champagnes brut ont une teneur en sucre de moins de 15 grammes par litre.Peut être consommaer à l'apéritif ou au cours d'un repas.

 

Extra dry ou extra sec : entre 12 grammes et 20 grammes de sucre par litre, un peu plus doux que le brut.

 

Champagne Dry ou sec : entre 17 et 35 grammes de sucre résiduel. Un champagne encore plus doux qui accompagnera les desserts.

 

Champagne demi-sec : entre 33 et 50 grammes de sucre.

 

Champagne doux : plus de 50 grammes de sucre par litre (attention champagne très sucré).

 

Les assemblages ou mono-cépage particuliers


Vous trouverez également des mentions comme Blanc de blancs ou Rosée. Ce sont en réalité des assemblages dit « non traditionnels ». En effet, l’assemblage traditionnel mélange les cépages et les années (sauf les millésimés) ce qui n’est pas le cas des champagnes suivants :

Le champagne Blanc de noirs : champagne basé sur du pinot noir ou meunier donc uniquement des raisins noirs. Leur principale caractéristique ? La puissance et des aromes complexes.

Le champagne Blanc de blancs est un champagne mono-cépage (uniquement du chardonnay). Ces champagnes sont souvent très élégants, fin et frais.

Le champagne rosée : assemblage de vin rouge de champagne et de vin blanc ou grâce au tanin contenue dans la peau des raisons rouges. C’est généralement un vin « plaisir » qui accompagnera à merveille tout un repas.

 

Les millésimés


Assemble issue de vin d’une même année sélectionné pour leur typicité, leur qualité etc.

 

Les catégories professionnelles


Exemple champagneSur chaque étiquette de champagne vous trouverez difficilement deux lettres :

 

SR : société de récoltants. Il s’agit de vignerons qui se sont regroupé pour élaborer et vendre ensemble leur champagne.

 

RM : récoltant manipulant. Le vigneron fait tout lui-même : vinification à partir de ses seuls vignes, commercialisation.

 

NM : Négociant manipulant. Maison de champagne qui commercialise et réalise son champagne mais à partir de raisins d’autres exploitations (entièrement ou pour une partie seulement).

 

CM : coopérative de manipulation. Comme son nom l’indique c’est une coopérative qui commercialise du champagne issue du raisin de ses adhérents.

 

RC : récoltant coopérateur. Le vigneron amène son raisin à la coopérative qui va élaborer le champagne puis lui rendre déjà embouteillé.

 

MA : marque d’acheteur ou auxiliaire. Un commerçant (type carrefour) demande à un vigneron d’apposer sa propre marque sur les bouteilles.

 

ND : négociant distributeur. Le négociant achète des bouteilles puis appose sa marque dessus.

 

Sachez que ces lettres ne présage aucunement de la qualité du champagne. On fera seulement attention aux champagnes MA qui sont souvent décevant (champagne de la grande distribution).

Les meilleurs rapports qualité prix se trouvent généralement dans les mentions SR, NM, RC ou RM.

Partager cet article

Repost 0
Published by sanchezblog1 - dans Vins & spiritueux
commenter cet article

commentaires

dechelle 30/09/2014 07:39

RM c'est faux en champagne on peut être RM et ne pas faire son champagne avec ses raisins!!!! et oui depuis environ 5 ans ma notion de RM est valable à partir du moment où vous "dégorger" chez vous sur l'exploitation la coopérative (ou autre) vous restitue les bouteilles avec la capsule.
c'est pourtant précis!