Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 23:53

Bouchon vin liègeUn vin bouchonné ou encore « goût de bouchon » est la hantise des amateurs de vin. Qui n’a jamais fait l’amère expérience de servir à ses convives une bonne bouteille puis de s’apercevoir que celle-ci était bouchonnée.

 

Comment savoir si mon vin est bouchonné ? Quels sont les symptômes du goût de bouchon ?

 

C’est tout d’abord au nez, à l’odeur qu’un vin bouchonné se repère : l’odeur du vin, son fruité naturel est masqué derrière une odeur de moisie, de champignon voir de terre humide. Cette odeur est assez inhabituelle et doit vous surprendre.

 

La dégustation doit confirmer la première impression laissée par l’odeur : en bouche on doit retrouver ces aromes de moisie, champignons et terre humide avec en second plan une sensation désagréable d’assèchement dans la bouche (astringence : ceux qui ont déjà consommé le fruit nommé Kaki comprendront). Là aussi, ce goût doit vous surprendre !

 

La décantation / aération du vin est-elle une solution ? Malheureusement non, la décantation amplifie généralement le phénomène et le goût de bouchon devient de plus en plus prenant.

 

Un vin bouchonné n’est pas récupérable, il ne vous reste plus qu’à le vider dans votre évier !

 

Explication : qu’est ce qu’un vin bouchonné / goût de bouchon et d'où provient ce défaut du vin ?

 

Le goût de bouchon est du à des molécules appelées TCA qui altèrent les qualités organoleptiques du vin. Dans plus de 90% des cas c’est le bouchon de liège qui en est la cause. Pour les 5-10% restant, la contamination aux molécules TCA provient de l’environnement d’élevage du vin (fût, charpente etc.).

 

Sachez que les bouchons synthétiques en plastique et les capsules à vis sont en revanche épargnées par ce problème (voir notre article sur les qualités et défauts des différents bouchons).

 

Ce problème est assez fréquent, entre 10 et 15 bouteilles sur 100 seraient potentiellement concernées par ce problème (la fréquence du goût de bouchon est beaucoup plus faible pour les grands vins où le processus de sélection des bouchons de liège est drastique).

 

Dans certains cas ce ne sont pas les TCA qui sont responsables d’un  goût de moisi dans le vin. En effet, le liège transmet les odeurs de son environnement direct et votre cave ou le lieu de stockage de votre vin peut-être responsable de l’altération du vin : voir nos conseils sur la conservation du vin.

 

Sachez que si vous avez acheté vos bouteilles directement chez un producteur, vous pouvez lui écrire et lui exposer votre problème, généralement il échangera vos bouteilles.

 

De même, n’hésitez à ramener la bouteille bouchonnée chez votre caviste pour procéder à un échange.

Partager cet article

Repost 0
Published by sanchezblog1 - dans Vins & spiritueux
commenter cet article

commentaires